Archive for the ‘Actualité’ Category

Procès contre le British National Party

4 septembre 2009

Publié sur Fdesouche.com.

Proclamation d’amnistie et de pardon

27 juillet 2009

Publié sur Fdesouche.

Un Tour de France identitaire ?

19 juillet 2009

Publié sur Fdesouche.

Union monétaire mondiale

18 juillet 2009

Publié sur Fdesouche.

Régulariser un clandestin coûte 1 million d’euros

2 juillet 2009

Publié sur Fdesouche.

USA : «Tous les Blancs sont racistes»

26 juin 2009

Publié sur Fdesouche.

Parti socialiste belge ?

25 juin 2009

Publié sur Fdesouche.

Mort de Robert McNamara

9 juin 2009

Robert McNamara, ministre de la défense de John F. Kennedy et Lyndon B. Johnson, s’est éteint lundi à l’âge de 93 ans. Il est surtout connu pour avoir été le principal architecte de la guerre du Vietnam. On sait peut-être moins qu’il fut aussi président des automobiles Ford (aujourd’hui quasiment en faillite et sous perfusion financière de l’État américain), puis de la Banque Mondiale. Retour sur les origines d’un homme hors du commun.

Robert McNamara
Dans l’ensemble, McNamara est un personnage peu recommandable. C’est lui qui a eu l’idée « géniale » de larguer d’énormes quantités de bombes incendiaires sur Tokyo de haute altitude le 10 mars 1945. Bilan : 25% de la ville détruite en une seule nuit, 100 000 morts. McNamara n’avait alors même pas 30 ans.

La vie de Robert McNamara fut le sujet du film The Fog of War («Le brouillard de la guerre») qui reçut l’Oscar du meilleur documentaire en 2004. Dans un extrait de ce film, Robert McNamara évoque son éducation :

Ma classe de CE1 était dans une cabane. Une cabane en bois. Mais nous avions une enseignante absolument fantastique. Elle donnait un contrôle à la classe chaque mois, et elle replaçait les élèves sur les bancs en fonction des notes obtenues au contrôle. Il y avait des rangées verticales, et elle mettait la personne avec la meilleure note sur le premier bureau de la colonne de gauche. Et j’ai travaillé d’arrache-pied pour être à ce premier bureau.

À comparer avec les méthodes pédagogiques en vigueur dans la France actuelle, telles qu’on peut les voir dans le film Entre les murs, palme d’or à Cannes en 2008.

McNamara continue :

La majorité des élèves étaient Blancs, des Américains pur jus si vous voulez. Mais ma compétition pour ce premier bureau, ç’étaient des Chinois, des Japonais et des Juifs.  Le samedi et le dimanche, j’allais jouer avec mes petits camarades. Eux, ils allaient dans les écoles spécialisées pour leurs communautés ethniques. Ils apprenaient leur langue natale, ils apprenaient leur culture, leur histoire. Et ils revenaient le lundi bien décidés à battre ce sacré Irlandais [McNamara]. Mais il n’y arrivaient pas souvent.

Il est particulièrement significatif que McNamara cite ces trois groupes ethniques. En effet, par rapport aux Blancs qui ont un Quotient Intellectuel moyen normalisé à 100, les Chinois et les Japonais ont une moyenne de 105, et les Juifs américains 110 (alors que le QI moyen en Israël n’est que de 95). [Source : Race Differences in Intelligence, Richard Lynn, 2006, Washington Summit Publishers.]

Cela ne donne que plus de mérite à la réussite scolaire de Robert McNamara. Mais on voit bien que c’est un type d’une autre époque : on imagine mal un Nicolas Sarkozy ou un Barack Obama évoquer ses souvenirs d’enfance en des termes aussi crus.

Fiez-vous à votre nez

29 mai 2009

Un nouveau type de crime semble faire des émules. Des immigrés ont tenté d’empoisonner le pays hôte en répandant des excréments sur la nourriture destinée à la vente. Mises en alerte, les forces de l’ordre ont réussi à appréhender les auteurs de 3 exactions de ce type.

Sahnoun Daifallah dans le boxe des accusés

Sahnoun Daifallah dans le boxe des accusés

En avril 2009, un Algérien installé en Angleterre nommé Sahnoun Daifallah a été jeté en prison pour avoir déversé de l’urine et de la matière fécale sur des produits d’alimentation. Il a sévi dans le supermarché Tesco de Gloucester, le supermaché Morrisons d’Abbeydale, et le pub Air Balloon de Cheltenham. Les clients ont été atteints de nausées et d’allergies cutanées.

La très sérieuse BBC a suivi le procès attentivement et a même réalisé un reportage vidéo sur cette affaire.

La police anglaise a réussi à identifier le coupable grâce aux enregistrement des caméras de surveillance. Quand ils ont débarqué chez lui, ils sont tombés sur une réserve de substance contaminante, ainsi que des plans de dissémination. Des sacs plastiques contenant des excréments étaient étiquetés avec le nom des villes que Sahnoun Daifallah comptait attaquer.

L’apostat Ayesha Ahmed estime que ce genre d’incident illustre l’essor d’un nouveau type de guerilla bon marché, plus aisé à organiser que les attentats à l’explosif. En effet, le crime de Sahnoun Daifallah est loin d’être un incident isolé.

En 2005, Behrouz Nahidmobarekah a répandu de la matière fécale sur les pâtisseries vendues dans une épicerie de Dallas, au Texas. Il a été condamné par le tribunal à 5 ans de prison, une peine considérée comme lourde. Le jury s’est montré particulièrement sévère à son encontre parce qu’il n’avait pas exprimé de remords.

Saeed Hasmi était responsable de la Pizzeria Italiano à Cardiff, dans le Pays de Galles. En février 2008, il a vendu des gâteaux au chocolat dont la surface était recouverte d’une matière brune qui n’était pas du chocolat. Il s’en est tiré avec une amende de 1500 livres sterling.

Dans le cas de Sahnoun Daifallah, les autorités britanniques ont engagé une procédure de déportation vers l’Algérie. Expulser des immigrés criminels est légal au Royaume-Uni car ce pays n’a pas l’équivalent de la Loi Sarkozy de 2003 abrogeant la «peine complémentaire». Mais les deux autres coupables sont restés dans leur pays d’accueil.